Écoute téléphonique mitterrand

Et à la troisième Ne me faites pas le coup de la responsabilité du directeur des chemins de fer obligé de démissionner parce que le garde-barrière a provoqué un accident! Une tâche pas facile. Alors j'en ai parlé au Premier ministre, puis j'ai vérifié que c'était bien une demande du président de la République, en questionnant directement Jean-Louis Bianco à l'Elysée, je crois. Lorsque j'ai eu la confirmation que c'était une demande du président, je me suis renseigné sur la légitimité des motifs. Puis j'ai autorisé le renouvellement.

Et j'ai aussi l'impression que lorsqu'on a utilisé un autre nom que celui de la cible, c'était pour me tromper. Il y a eu un effort pour me masquer la réalité. Assis au deuxième rang, à droite, sur les bancs des victimes, le militaire à la retraite Jean-Michel Beau veille au grain. Pas une seule explication des témoins ou des prévenus ne lui échappe.

Les écoutes de l’Elysée, le dernier secret de François Mitterrand

Et si d'aventure l'un d'entre eux avance une imprécision ou marque une hésitation, il se lève aussitôt, rectifie in petto. Le colonel a imposé au fil des audiences, qui doivent durer jusqu'en février, sa présence intempestive, sa large stature enveloppée de costumes gris, et sa grosse voix de fumeur de brunes.

Ce qui ne l'a pas empêché de lui rappeler discrètement, par l'intermédiaire de son avocate, M e Courregé, qu'il lui fallait se montrer parfois moins agressif. L'affaire des Irlandais de Vincennes refait surface Il faut dire que cet ancien gendarme de 61 ans tient là une revanche trop longtemps attendue contre Barril et Prouteau, les principaux prévenus de ce procès, qui l'ont manipulé dans la fameuse affaire des Irlandais de Vincennes, première dérive des deux supergendarmes de l'Elysée.

A l'époque, en , le commandant Beau, de la section de recherches de Paris, est appelé sur les lieux lors de l'arrestation de trois terroristes de l'Inla dans un appartement de Vincennes, opération menée par Barril. A la demande pressante du duo alors tout auréolé de sa proximité avec le président Mitterrand, et parce qu'il croit faire son devoir de militaire, Beau accepte de cacher à la justice le fait que la perquisition ne s'est pas déroulée dans les formes procédurales.

Il ignore alors que l'interpellation elle-même et les armes saisies étaient un coup monté par le capitaine Barril, qui avait lui-même déposé l'arsenal dans l'appartement. Résultat de cette bavure gendarmesque? Prouteau relaxé, Barril jamais poursuivi. Carrière brisée, déshonneur assuré, ce fils de militaire plonge dans l'amertume. Son honneur depuis longtemps perdu lui donne des ailes, il connaît le dossier par coeur : ses questions incisives, documentées, fouillent dans la mémoire de ceux qui viennent à la barre. Mercredi dernier, l'audience a fait un saut décisif. Laissant entendre que la cellule avait mis au point un circuit pour déjouer les procédures habituelles.

Beau a préparé ce procès comme si sa vie s'y jouait.

Des écoutes aux interceptions électroniques | oxesikycow.tk

C'est un peu ça d'ailleurs. Il n'est sorti de la dépression qui le ronge que pour assister à la dernière scène d'un drame qui l'a broyé il y a vingt ans et obtenir enfin la vérité. On ne se méfie jamais assez d'un militaire injustement humilié. Nelly Terrier, Le Parisien, lundi 29 novembre , p. Mais pas seulement.

Vidéos à découvrir

Joël Galipapa et Gérard Ecorcheville, amis politiques de Charles Pasqua, ont été espionnés avant l'alternance, les journalistes Edwy Plenel, Hervé Brusini, Michel Cardoze et Jean-Marie Bourget ont été souvent surveillés pour traquer les auteurs de fuites dans l'affaire Greenpeace. Mais Paul Quilès n'a rien vu, rien entendu. Mes préoccupations majeures étaient l'état de déliquescence de la DGSE et le rapatriement des deux agents de Nouvelle-Zélande. Sans plus. Mais cela aussi a échappé à Quilès. Jean-Edern Hallier.

La révélation imminente de la vie privée du Président par Jean-Edern Hallier a pourtant suscité des écoutes tous azimuts sur l'écrivain. A l'en croire, il s'agit d'une simple formalité, d'un gribouillis au bas d'un carton blanc qui Certes, feu son prédécesseur Charles Hernu ne s'est pas contenté de jouer au sourd et à l'aveugle, signant à tour de bras et approuvant en connaissance de cause tous les desiderata de la cellule présidentielle ou de son complice François Mitterrand.

Mais Hernu et Mitterrand ne sont plus. Et Quilès se défausse. Ils servaient le roi, ils servent aujourd'hui le chef de l'Etat. Ils étaient chassés par les gardes du cardinal, ils sont aujourd'hui la cible de tous ceux que le pouvoir du Président dérange [ Patelin mais mordant, l'homme de robe Jean-Claude Kross, qui préside à Paris le procès des écoutes de l'Elysée, croise le fer avec Aramis.

Voilà que son voisin à l'audience, Gilles Ménage, accusé lui aussi d'écoutes illégales, le dénonce sur-le-champ. Il n'a pas non plus installé le logiciel Filing d'IBM à la cellule pour intégrer les transcriptions d'écoutes téléphoniques et ficher les gens par centaines en Esquivié n'en démord pas. L'informatique, ce n'est pas son truc. Je me suis investi un maximum. Comme la presse l'a rapporté, ce ne furent pas les premières écoutes téléphoniques effectuées par les services de la République.

Ainsi, Constantin Melnik , qui coordonna les services secrets entre et confirma que durant la guerre d'Algérie , des écoutes téléphoniques étaient pratiquées [réf. Toute écoute téléphonique n'est cependant pas illégale. Les deux tiers de ces écoutes sont faites à la demande de la DST et des RG dans des conditions qui ont été plus sévèrement juridiquement encadrées par la suite, essentiellement dans le cadre d'activités d'espionnages, de contre-espionnages ou de lutte contre le terrorisme.

Cela est dû en premier lieu au fait que les révélations, en grande partie anonymes , ont été tardives. Douze ans après l'ouverture de l'enquête judiciaire, le Tribunal correctionnel de Paris, dans son jugement du 9 novembre , a exposé les motivations de sa décision judiciaire.


  1. descargar geolocaliser telephones.com.
  2. Affaire des écoutes de l'Élysée.
  3. localiser un telephone portable avec le numero;

Le tribunal releva ainsi que le président François Mitterrand s'était montré soucieux de protéger divers éléments de sa vie personnelle, notamment l'existence de sa fille naturelle Mazarine Pingeot dont l'écrivain Jean-Edern Hallier , menaçait de révéler l'existence — voire, selon la dépêche de l'agence Reuters rapportant la décision judiciaire, le cancer diagnostiqué fin et son passé à Vichy pendant la guerre, affirmations qui n'avaient pas paru jusqu'alors.

Le dossier a montré que le président avait ordonné lui-même certaines écoutes et avait laissé faire pour d'autres.

Quand la justice fait écouter les journalistes

Le tribunal néanmoins souligna que les autres écoutes administratives réalisées par les services secrets et la police n'avaient pas plus de cadre légal que celles de la cellule antiterroriste. Quatre autres employés de la cellule ont été relaxés ainsi que le général Pierre Charroy, patron de à du Groupement interministériel de contrôle GIC , organisme qui réalise pour le compte du gouvernement l'ensemble des écoutes téléphoniques administratives extrajudiciaires.

Seules sept parties civiles sont ainsi reconnues comme victimes parmi lesquelles l'ex-journaliste du Monde Edwy Plenel , en pointe dans l'affaire Greenpeace , l'avocat Antoine Comte, défenseur des Irlandais de Vincennes , Jean-Edern Hallier décédé ainsi que sa famille son fils, sa fille et son frère et Joël Galipapa décédé , collaborateur de Charles Pasqua aujourd'hui décédé, alors que 22 autres plaintes sont jugées infondées dont celles des journalistes Hervé Brusini et Michel Cardoze et celle de l'actrice Carole Bouquet.

Aucune partie n'ayant fait appel du jugement, il a eu force exécutoire mais les sanctions seront amnistiées en vertu de la loi votée après l'élection présidentielle de , et donc non inscrites au casier judiciaire, sous réserve que les condamnés paient les amendes.

Le 13 mars , la Cour d'appel de Paris a accordé à l'actrice Carole Bouquet un euro de dommages et intérêts et au lieutenant-colonel Jean-Michel Beau 5 euros, pour atteinte à l'intimité de leur vie privée dans cette affaire [ 3 ]. La justice a ensuite condamné en l'État français à indemniser la famille de Jean-Edern Hallier [ 4 ]. L'Etat français n'a toujours pas présenté ses excuses auprès des personnes qui ont fait l'objet de ces écoutes illégales et dont la liste figure à la fin du livre intitulé Les Oreilles du Président [ 5 ]. This entry is from Wikipedia, the leading user-contributed encyclopedia.

It may not have been reviewed by professional editors see full disclaimer. Fillon: "j'ai écouté les fonctionnaires". Public Sénat. Le Monde. Affaire des écoutes : les avocats reçus à l'Elysée.

Ecoutes: des magistrats reçus à l'Elysée. Agence France-Presse.

Ecoutes de l'Elysée. Le Parisien. MSF à la sortie de l'Élysée, Si tu écoutes j'annule tout, le sketch. Europe 1. En ce moment Julian Alaphilippe.